Médiation et valorisation des patrimoines liés à l’esclavage

À l’instigation de la Ville de La Rochelle, plusieurs établissements culturels et patrimoniaux de La Rochelle et de Rochefort, regroupés sous le label de l’ARCADD, ont proposé dans le courant de l’année 2010 une série de manifestations consacrées à l’histoire de la traite négrière et de l’esclavage. Constitué d’une table ronde, d’expositions, de conférences, de films documentaires et d’expressions diverses du spectacle vivant, ce programme, basé sur les dernières avancées de la recherche, s’est prolongé en 2011, en soulignant le dynamisme de la région dans ce domaine de la recherche, trente ans après les pionniers en la matière.

Pour mieux comprendre les enjeux de médiation et de valorisation des patrimoines liés à l’esclavage, retrouvez l’article de Benaît Jullien et Alain Morgat: 

Benoît Jullien et Alain Morgat, « Médiation et valorisation des patrimoines liés à l’esclavage. Chairs noires et pierres blanches, une année de manifestations en Charente-Maritime », In Situ [En ligne], 20 | 2013, mis en ligne le 25 février 2013, https://journals.openedition.org/insitu/10221


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.