Traite négrière et esclavage au Musée d’Aquitaine

Le musée d’Aquitaine est consacré à l’histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, à travers de prestigieuses collections d’archéologie, d’histoire et d’ethnographie.
Depuis 2009, le musée présente des salles permanentes consacrées à l’esclavage et au commerce triangulaire. Ces salles permanentes s’organisent en quatre espaces qui témoignent du rôle de la ville de Bordeaux au XVIIIe siècle et s’intéressent :

– aux modes et aux enjeux du commerce maritime bordelais, et à la place de Bordeaux dans le commerce transatlantique (Bordeaux est au deuxième rang des ports négriers de France) ;

– aux modalités de la traite des captifs auprès des marchands africains et aux conséquences des guerres coloniales ;

– à l’organisation du système esclavagiste dans les îles à sucre ;

– ainsi qu’aux combats pour l’abolition, menés de part et d’autre de l’océan, et aux conséquences de l’esclavage dans nos sociétés en s’interrogeant sur les héritages politiques, sociaux et culturels nés de cette histoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.